Livraison gratuite avec tout achat de 100$ et +

Novembre est déjà bien entamé. Avez-vous vu passer septembre et octobre? On dirait que la rentrée était hier et que avec le début des devoirs et leçons, le retour des pratiques de hockey, de danse, de gymnastique, des cours de musique…On recommence à peine à reprendre notre souffle! J’ai pensé à vous, si vous êtes un peu (parfois beaucoup!) débordés et que vous cherchez des petites astuces pour sauver du temps au quotidien. Il n’y a pas de formule miracle, mais des petits trucs d’organisation quotidiens, ça permet d’être un peu plus efficace et ça peut toujours aider!

S’équiper d’un planificateur!

Si vous n’avez pas de planificateur, d’agenda ou de calendrier familial et que vous arrivez à tout gérer, je veux votre truc! C’est impossible d’arriver à tout retenir mentalement! L’idée, c’est d’avoir un repère visuel à la vue de tous et de préférence à un endroit stratégique (exemple : sur le réfrigérateur).

C’est l’endroit où tout sera consigné : les cours, les activités, les rendez-vous, les tâches ménagères, les repas de la semaine. On peut aussi y inscrire qu’il faut faire dégeler de la viande hachée pour le souper du lendemain et qu’il faut acheter des œufs et du pain lors de la prochaine épicerie. Tout, tout, tout! Avoir un visuel de tout ça permet de diminuer l’anxiété et la charge mentale car on n’a plus à penser continuellement à tout ce dont on ne doit pas oublier! Soit dit en passant, je prêche pour ma paroisse, mais le planificateur familial des Belles combines est vraiment super complet, beau, sans oublie qu’il est réutilisable!

L’enseignante en moi vous suggère aussi d’y inscrire :

  • les activités et sorties scolaires;
  • les cours d’éducation physique (parce qu’il faut penser à attacher les cheveux!);
  • les soirées de bulletins (avec les heures!);
  • les rencontres pour les plans d’intervention;
  • les dates où il faut retourner une autorisation ou une feuille signée;
  • les journées où votre mini mange à la cafétéria;
  • les présentations orales ou examens importants (parce que ça vous fera penser d’encourager votre enfant avant et de comprendre s’il est plus anxieux et agité);

Ayez aussi (si ce n’est pas sur le planificateur, ce peut être sur une feuille tout près) le nom de l’enseignant(e) et le numéro de groupe de vos enfants. C’est toujours pratique lorsque l’on retourne des feuilles ou que l’on appelle à l’école pour signaler une absence. Si vos minis sont à la garderie, ayez le numéro de la garderie et le nom de son éducatrice sur cette même feuille. C’est un petit truc facile pour sauver du temps!

Planification des repas et épicerie

Chez nous, c’est toujours les mêmes repas qui reviennent. On a tous nos classiques! La planification est une belle «activité» que l’on peut faire en famille. Chacun peut choisir un repas ou donner des idées de repas qu’il aimerait manger durant la semaine. On peut même décider que le soir où l’on prépare le repas proposé par un enfant, ce dernier aide à la préparation. En planifiant les repas :

  • On sauve un temps fou, les soirs de semaine à choisir ce qu’on va manger;
  • On est (plus rarement) mal pris parce qu’on a oublié de faire dégeler certains aliments dont on avait besoin pour la préparation des repas (parce que ça devrait être écrit sur notre planificateur!);
  • On a (en théorie) tous les ingrédients requis;
  • On a une vue d’ensemble des repas de la semaine, ce qui nous permet de varier les menus;
  • On sauve de l’argent en faisant notre liste d’épicerie en conséquence.

Pour ce qui est de la liste d’épicerie, j’aime beaucoup celle que proposent les Belles combines. Elle est complète et nous fait penser à varier les menus. Vous la trouverez ici : http://www.lesbellescombines.com/_p/prd17/4250047115/product/la-liste-d’%C3%A9picerie—pd

Préparation des lunchs

Un truc infaillible : préparez-les la veille! Ça a l’air niaiseux, mais le matin, on a tellement de choses à gérer que les lunchs sont souvent faits en 4e vitesse (parce que tout doit aller vite le matin!) alors que c’est une tâche qui pourrait très bien être faite tranquillement avant.

Pour ce qui est des légumes, lorsque vous revenez de l’épicerie, prenez l’habitude de les couper. Personnellement, lorsque j’ai une fringale, je veux quelque chose de rapide. Si je dois éplucher mes carottes et les couper, il y a de très fortes chances que je vote plutôt pour un biscuit! Lorsque l’on prépare les lunchs, si les légumes sont déjà prêts, on gagne également un temps fou! De plus, même de jeunes enfants peuvent aider en préparant les petits sacs de légumes (déjà coupés) pour mettre dans les boîtes à lunch.

Vous pouvez aussi prendre l’habitude de faire des fournées de biscuits, de barres tendres, de boules d’énergie et/ou de muffins le dimanche afin d’en avoir à votre disposition pour une partie de la semaine. Le weekend, on est habituellement moins à la course que les soirs de semaine et on peut plus facilement impliquer les enfants dans la cuisine!

En impliquant les enfants dans la préparation des lunchs, on peut aussi prendre le temps de les sensibiliser à l’importance d’utiliser des contenants réutilisables. Que ce soit des contenants ou des pochettes pour les yogourts ou les compotes; la gourde pour le breuvage; le sac réutilisable pour les morceaux de fromage ou pour les raisins, toutes les alternatives zéro déchet sont bonnes! En les habituant jeunes, ils vont intégrer cette habitude et plus tard, ce sera normal pour eux d’utiliser des contenants réutilisables.

N’oubliez pas d’ajouter un petit mot dans la boîte à lunch de temps en temps! C’est tellement plaisant de trouver une petite note à l’heure du dîner!

Obligez-vous à déléguez!

En tant que parent, j’estime qu’il est important de laisser mes minis faire par eux-mêmes. Pour les tâches ménagères, ce n’est pas facile, mais ça peut vraiment être bénéfique! Il va sans dire que :

  • Ça va prendre plus de temps;
  • Il y a plus de risques de dégâts;
  • Vous allez sûrement être tentés de passer derrière eux pour le faire à votre façon;
  • La tâche ne sera pas faite aussi bien que si vous l’aviez faite vous-mêmes!

Et c’est parfait comme ça! Ce n’est pas facile de lâcher prise, mais ça vaut la peine d’essayer! Pour le développement de leur autonomie et pour leur estime de soi, il est important de les laisser faire par eux-mêmes. Il faut aussi les féliciter et les encourager lorsqu’ils trouvent une tâche plus difficile.

Il existe plusieurs ressources qui proposent une liste de tâches que les enfants peuvent faire pour aider à la maison. Voici celle à laquelle je me réfère pour mes minis :

http://www.lesbellescombines.com/_p/prd17/4653/liste-des-t%C3%A2ches—pdf278481/product

Dépendamment de l’âge de vos enfants, il peut être intéressant de leur donner une ou quelques tâches à accomplir de façon hebdomadaire. On peut aussi choisir les tâches pour un mois et en choisir d’autres pour le mois suivant. En les inscrivant sur le planificateur, les enfants peuvent s’y référer et aussi les cocher lorsqu’ils les ont faites. Ils sont tellement fiers de pouvoir cocher eux-mêmes!

L’habillage!

C’est bien de laisser de la place à l’enfant, mais pour ce qui est de l’habillage, on se retrouve souvent devant deux problématiques distinctes :

  • L’enfant qui vide tous ses tiroirs, qui essaie plein de vêtements, qui perd beaucoup de temps (ce qui finit par user la patience du parent!) et qui finit par mettre le premier ensemble qu’il a essayé.
  • L’enfant à qui on impose un choix, qui s’oppose parce que ce n’est pas ce chandail qu’Il souhaitait mettre, qui peut finir par se désorganiser (ce qui finit également par user la patience du parent!)

Je vous propose deux petites solutions. La veille, vous choisissez ensemble ce que l’enfant va porter pour le lendemain. Sinon, on peut choisir les vêtements et essayer de laisser un peu de latitude à l’enfant en lui permettant de choisir ce qu’il va porter en lui présentant deux ou trois ensembles. Vous pourriez impliquer l’enfant dans la sélection de ces deux ou trois ensembles pour le lendemain. Le matin, il a alors le choix de ce qu’il souhaite porter.

Afin de donner plus d’autonomie, chez moi, on a identifié les tiroirs des commodes avec des images. De cette façon, mes minis peuvent plus facilement trouver ce qu’ils cherchent grâce à l’image. Cela est aussi très utile lorsque les enfants ont à ranger leurs vêtements propres dans leur commode.

Le retour de l’école

La période des devoirs peut être un beau moment pour perdre du temps! Établissez une routine avec vos enfants afin d’être le plus efficaces possible. Si vos enfants sont plus vieux et qu’ils font leurs devoirs seuls, dresser avec eux une liste des tâches à faire. Par exemple : il peut prendre sa collation, puis, il fait ses devoirs français et ses exercices de mathématiques, pour terminer il pourra aller jouer dehors ou regarder la télévision. L’idée est de les rendre autonomes afin qu’ils prennent en charge leur période de devoirs.

Veillez aussi à ce que votre enfant ait tout le matériel nécessaire à sa disposition. On peut perdre tellement de temps à chercher un crayon ou une efface!

 

Et voilà! Les astuces sont encore nombreuses pour aider à sauver du temps, quelles sont les vôtres?

Enseignante et orthopédagogue de profession, elle est aussi maman de trois petits bonhommes: Liam, Nolan et Manoé. Créative, colorée et pleine d’imagination, elle a toujours beaucoup de projets et d’idées d’activités, de bricolages, de recettes ou d’histoires. Curieuse et toujours à l’affût de nouvelles découvertes, pour elle, chaque jour devrait comporter son lot de rires, d'émerveillement, d'amour, des jeux et de chocolat!

Laisser un commentaire

Joindre la liste d'attente Nous vous informerons par courriel lorsque le produit sera à nouveau disponible.
Courriel Quantitée Nous garderons votre adresse courriel confidentielle.

Connexion

Déjà client ?

Adresse courriel invalide.

6 caractères ou plus, avec chiffres et lettres Doit contenir au moins un chiffre.

Vos informations demeurent confidentielles.