Livraison gratuite avec tout achat de 100$ et +

Ça y est! La semaine de relâche tire à sa fin. J’entends les conversations dans les maisons familiales; on se dit qu’on n’a pas vu la semaine passer, on a l’impression de ne pas avoir mis ce temps disponible à profit, du moins, pas comme on l’aurait voulu. Très vite (trop vite), on retrouvera l’exigeante frénésie des jours de semaine et on se mettra à rêver de notre prochain week-end.

 

Qu’est-ce qui nous empêche de profiter pleinement de nos journées de congé? Lorsqu’on est parent, nous vivons nos week-ends dans une étrange dualité, comme si notre rôle de parent et ses exigences nous empêchait d’avoir de réels moments de détente. D’un côté, on souhaite figer le temps et en profiter le plus possible, et de l’autre côté, on voudrait l’utiliser pour être davantage productif et organisé. Une amie enseignante me disait, en début de relâche, à quel point elle trouvait difficile de concilier obligations et désirs. D’un côté, il y avait cette pile de copies à corriger qui l’attendait et de l’autre les enfants avec qui elle voulait passer du bon temps. Sans compter qu’elle aurait aussi souhaité prendre de l’avance dans la préparation des repas et mettre un peu d’ordre dans son garde-manger.

 

Mon expérience de mère m’a fait réaliser que le plus grand défi est d’apprendre à gérer des priorités et non du temps. Le temps disponible restera toujours le même, c’est notre façon de l’occuper qui doit être géré. En ce sens, l’utilisation de nos journées de congé nous demande un réel travail sur nous-mêmes. Comme le dit la journaliste Katrina Onstad dans son livre Où est passé mon weekend? « le week-end, c’est quand nous levons le pied pour nous souvenir de ce qui compte ». En d’autres mots, c’est le moment où il faut mettre l’accent sur les choses qui sont les plus importantes pour nous. Malheureusement, plusieurs contraintes sociales nous font bien souvent perdre de vue ce qui est réellement important et remplissent nos week-end de nouvelles obligations. Il faut emmener fiston au hockey ou au cours de natation, il nous faut avoir une maison propre et un environnement instagramable, il faut recevoir des gens en leur offrant une expérience culinaire digne d’un grand restaurant ou encore il nous faut fréquenter ce site touristique renommé afin de partager notre expérience sur les réseaux sociaux.

 

Quand on y pense « objectivement », le week-end est une toute petite brèche de 48 heures dans notre vie professionnelle. Malheureusement, le sentiment du vendredi soir « enfin le week-end, je vais pouvoir faire une foule de choses », est malheureusement souvent suivi de la déception du dimanche « tout a passé trop vite et je n’ai pas eu le temps de tout cocher sur ma liste to do ».

 

Comment faire de son week-end une réussite!

 

Il n’y a bien sûr pas de formule magique pour vivre le week-end idéal.  Ceci dit, voici quelques idées qui vous feront peut-être réfléchir sur l’utilisation que vous faites de vos temps libres. Prenez-y ce qui vous convient afin de créer des week-ends qui vous ressemblent. N’oubliez pas que les semaines de vacances, telles que la relâche, ne sont en fait que des week-end allongés!

 

Créez une ambiance festive

Débuter le week-end dans une ambiance de fête. Le vendredi soir et le samedi matin sont des moments privilégiés. Mettez-y un peu de fantaisie, une musique, des bougies, une ambiance qui rend ce moment particulier et le différencie des jours de semaine.

 

Expérimenter l’état de flow

Trouver un passe-temps qui vous permettra d’expérimenter l’état de flow. L’état de flow« est un état psychologique optimal » qui survient lorsqu’on pratique une activité pour son seul plaisir et qu’on a alors l’impression « de sortir de soi, de sortir du temps ». Pratiquez un sport, faites une activité sportive ou artistique, cuisinez ou faites de la lecture, mais permettez-vous de faire plaisir à votre cerveau! Attention, les écrans et les jeux vidéos nous tiennent en état de flow, ils nous font réellement perdre toute notion de temps, mais ne nous apporte aucun bienfait psychologique.

 

Faites moins de ménage

Accordez une période de temps déterminée d’avance au ménage et tenez-vous y. Par exemple, réservez la période du dimanche matin de 8h à 10h pour astiquer la maison. Si vous le pouvez, adhérez au principe « Un jour, une pièce » de la blogueuse Erin Doland. Chaque jour de la semaine, consacrez une demi-heure au ménage d’une pièce au lieu de faire le grand ménage le week-end venu.  N’oubliez pas de faire les corvées en famille, c’est plus agréable, ça va plus vite et ça dégage du temps en famille pour les loisirs.

 

Déconnectez-vous de vos appareils pour connecter avec de vrais humains

Déconnectez vos appareils électroniques pour une période de 24 heures si vous vous en sentez capable. Donnez la priorité à la connexion humaine. Appelez vos amis plutôt que de les texter. C’est prouvé, les rapports humains peuvent augmenter l’espérance de vie, ils renforcent même le système immunitaire et peuvent aider à la guérison lorsque l’on est malade. Sans compter que notre corps réagit à chaque notification reçue relâchant des hormones de stress quand celle-ci retentit.

 

Faites des plans, mais pas trop

Faites de l’imprévu votre ami et embrassez-le! Gérer les incertitudes et apprendre à vivre avec plutôt que de les combattre est la plus belle façon d’éviter la déception. Avouez que les soirées les plus amusantes sont celles où on avait pas prévu s’amuser. Sans compter que les enfants adorent les plans de dernières minutes et l’effet de surprise qu’ils leur apportent.

 

Recevez des gens, mais avec modestie

Les gens ne sont pas si compliqués! Ne perdez pas une journée complète à leur faire un repas digne d’une sortie au restaurant. De nos jours, les gens semblent parfois trouver trop exigeant de recevoir parce qu’ils ont tendance à vouloir en faire trop. La chaleur d’une maison et l’accueil des hôtes est ce qu’il y a de plus important. Un chili très simple à préparer est un repas facile et on peut y ajouter un brin de fantaisie comme des margaritas et le tour est joué!

 

Relâchez l’encadrement des enfants

Les activités enrichissantes destinées aux enfants ne manquent pas! Ceci dit, trop d’activités peuvent mener nos enfants au surmenage. Les études le prouvent : les enfants qui manquent de temps libre sont plus enclins à vivre du stress ou de l’angoisse et à développer un esprit peu créatif. Vous désirez stimuler vos enfants et vous vous demandez si vous en faites trop? C’est simple, si organiser l’emploi du temps de vos enfants vous épuise, c’est signe que vous en faites trop et que leur emploi du temps est surchargé. N’ayez pas peur qu’ils s’ennuient et qu’ils deviennent désagréables, cherchant la chicane. Donnez-leur la chance d’expérimenter l’ennui et de vous prouver qu’ils sont créatifs.

 

Gérez des priorités et non du temps

Prenez le temps de réfléchir à ce qui est le plus important pour vous. Ici, nous avons décidé de mettre les intérêts du collectif devant ceux de l’individu. Nous nous sommes ainsi enlevé la pression de faire une activité qui plaira à chacun des membres de la famille. En gérant des priorités plutôt que du temps, vous aurez le loisir de dire « je n’accorde pas de temps à ça » plutôt que « je n’ai pas le temps pour ça ». Avoir une maison étincelante est-il plus important que d’accorder du temps aux grands-parents? Prendre de l’avance sur la préparation des repas est-il plus important que de faire un peu d’exercice physique? Un repas surgelé par semaine a-t-il réellement des conséquences désastreuses sur la santé des enfants?

 

Ô temps, suspends ton vol !

Le manque de temps pour s’occuper de nous et de notre famille est une problématique que nous vivons tous. Nous sommes, en quelque sorte, les victimes de ce temps qui s’écoule sans arrêt, qui file comme l’éclair. Prenez donc les moyens de le savourer, de vivre mieux, de vous émerveiller et de profiter davantage de toutes les choses simples de la vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Joindre la liste d'attente Nous vous informerons par courriel lorsque le produit sera à nouveau disponible.
Courriel Nous garderons votre adresse courriel confidentielle.

Connexion

Déjà client ?

Adresse courriel invalide.

6 caractères ou plus, avec chiffres et lettres Doit contenir au moins un chiffre.

Vos informations demeurent confidentielles.