Livraison gratuite avec tout achat de 100$ et +

Faire un grand ménage du garde-manger, du frigo et du congélo a plusieurs avantages! Bien sur, on aime tous avoir une cuisine propre et bien rangée. Mais, le grand ménage apporte plusieurs autres bénéfices, il permet entre autres:

  • De diminuer la prolifération de micro-organismes, principalement au réfrigérateur.
  • De limiter l’invasion de nos aliments par les insectes. (fourmis et vers de farine)
  • De mieux connaître notre inventaire alimentaire et d’éviter les achats en double.
  • De limiter le gaspillage en mettant les aliments oubliés au menu.

Un inventaire alimentaire bien géré permet de réduire considérablement son budget d’épicerie, mais surtout, vous faciliter la tâche dans la planification des repas. Il vous sera encore plus facile de cuisiner car vous aurez tous les aliments de base à porté de mains pour réaliser des recettes rapides. Vous pouvez télécharger la liste des aliments de base juste ici. Il ne vous restera qu’à vous assurer d’avoir toujours ces aliments sur vos tablettes.

Le ménage du garde-manger et du frigo en 4 étapes

Comment effectuer un ménage alimentaire du printemps qui a un impact sur la planification efficace des repas et collations? En suivant ces 4 étapes:

 

  • Vider

Commencer par vider le contenu du garde-manger, du frigo et du congélo. Cette étape vous permettra de regrouper les aliments ensemble, pour ensuite les ranger de façon plus optimale. Vous serez plus en mesure d’effectuer un roulement de l’inventaire efficace.  

C’est le moment de faire une réflexion sur les aliments consommés à la maison. Combien avez-vous de boîtes de céréales, de craquelins ou de boîtes en général? Ils peuvent être pratiques pour les lunchs mais sont en général suremballés et plus coûteux que les collations maison ou les produits frais.  L’idée n’est pas de tout éliminer mais de revoir la fréquence d’achat ou de consommation. Deux sortes de céréales par semaine est habituellement suffisant, de même qu’un sorte de craquelins et d’une collation emballée chaque semaine. Les aliments frais ou cuisinés maison sont à privilégier.

 

  • Nettoyer, jeter, remplacer

Une fois vidé, c’est le moment de nettoyer. Le MAPAQ suggère de terminer le nettoyage avec un assainissement à l’eau de javel, surtout pour le frigo.

Quel aliments sont encore bons et quels sont ceux qui devraient être jetés?

Permettez-moi de faire le point sur les dates de péremption. Est-ce nécessaire de jeter un aliment une fois dès qu’il passe la date de péremption? Tout dépend de l’aliment. Les viandes, volailles et poissons tout comme les mets préparés ou les restes de repas devraient être consommés rapidement. Pour plus de certitude, vous pouvez vous fier au Thermoguide offert par le MAPAQ. Les produits laitiers sont également à risque, surtout le lait, la crème, la crème sûre et les fromages frais. Pour éviter le gaspillage, vous pouvez toujours les récupérer en les ajoutant à une recette qui sera cuite comme des muffins au yogourt ou à la crème sûre ou des pâtes gratinées au fromage.

Pour les aliments au garde-manger, faites une inspection visuelle et olfactive. Il est possible que les grains entiers aient rancis. Dans ce cas, ils vont sentir fort et malheureusement, il vaut mieux les jeter. Le goût rance sera tout aussi présent une fois cuisiné sans compter que l’oxydation causera des changements nutritionnels importants. Les grains et les farines, quant à eux, peuvent être contaminés par des vers de farine. Pour prévenir cette contamination, il est important de les conserver dans des contenants hermétiques.

Les aliments sucrés eux, sont appréciés des fourmis, surtout au printemps. Encore une fois, on utilise des contenants hermétiques, et on nettoie toutes les coulisses de nourriture à l’extérieur.

Rien de plus fâchant que de manquer de cassonade ou de flocons d’avoine alors qu’on avait prévu faire des muffins pendant la sieste du bébé. Assurez-vous de remplacer les aliments dès qu’ils sont terminés afin d’éviter ces situations. J’aime particulièrement la section “À ajouter à la liste d’épicerie” du planificateur familial hebdomadaire de Les Belles Combines. En inscrivant immédiatement l’aliment que l’on vient de terminer sur le planificateur on est certain de ne pas l’oublier lors de notre prochain passage à l’épicerie.

 

  • Ranger par sections

C’est maintenant le moment de ranger. Pour faciliter la préparation des repas ou l’autonomie des enfants, les sections peuvent être très utiles. Les principales sections de rangement sont la pâtisserie (les farines, le sucre, les flocons et le son, la poudre à pâte etc), les aliments de base (conserves, riz, pâtes, etc.), les aliments déjeuner (beurres de noix, granola, céréales, etc), les collations (fruits séchés, compotes, céréales sèches, craquelins, etc), les épices et les huiles et vinaigre. Si vous avez des huiles utilisées moins souvent telles que caméline ou sésame, elle seraient mieux conservées au frigo. Faites en sorte que les sections utilisées par les enfants soient à portée de main afin qu’ils puissent se servir tout seul. C’est une excellente façon de stimuler l’autonomie. N’hésitez pas à utiliser les étiquettes de rangement de Les Belles Combines pour tout identifier!

 

  • Mettre des aliments oubliés au menu

Tout est rangé, c’est le moment de faire rouler le stock. Trop de lait de coco? Planifiez une recette thaïe et mettez la au menu. Deux boîtes de All Bran? Faites une double recette de muffins au son. C’est une très bonne idée d’acheter les aliments en solde mais il n’est pas nécessaire d’avoir un grand inventaire. Les grands soldes reviennent quelques fois par année et les aliments ne sont pas bons pour toujours. L’objectif est d’avoir une belle variété mais d’arriver à faire rouler l’inventaire afin d’éviter le gaspillage. Et souvent, lorsqu’il y a trop de choix, on ne sait plus quoi manger.

 

J’ai choisi, en 2013, de fonder Maman Mange Bien, parce que je voulais travailler avec des mamans et pouvoir leur partager mon expérience professionnelle. J’ai fréquenté beaucoup de mamans depuis que je le suis moi même, et les questions sur l’alimentation des bébés, des enfants et des femmes enceintes, revenaient tout le temps. Puis, la gestion des repas est devenu un problème quotidien chez les mamans autour de moi. J’ai encore une fois eu envie de partager mon expérience personnelle et professionnelle. Maman Mange Bien c’est vous, mais c’est moi aussi.

Laisser un commentaire

Joindre la liste d'attente Nous vous informerons par courriel lorsque le produit sera à nouveau disponible.
Courriel Quantitée Nous garderons votre adresse courriel confidentielle.

Connexion

Déjà client ?

Adresse courriel invalide.

6 caractères ou plus, avec chiffres et lettres Doit contenir au moins un chiffre.

Vos informations demeurent confidentielles.