Livraison gratuite avec tout achat de 100$ et +

Je me souviens de ces fêtes estivales « ultra décontractées » organisées par ma famille élargie! C’était dans les années 80-90 à la campagne. J’en garde de beaux souvenirs et j’éprouve un brin de jalousie pour mes parents qui ont vécu ces grands rassemblements.  Au fond c’est peut-être ce que j’essaie de reproduire avec ma grosse famille.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les fêtes d’été! Ces moments où tout le monde lâche son fou, le rosé agissant comme lubrifiant social! Lorsque tout le monde laisse son « quant à soi » de côté ne cherchant que le plaisir de connecter pour assouvir ce besoin de rire et de faire sortir la pression du quotidien. Il faut dire que je suis la fière descendante d’une famille de fêtards chez qui les relations humaines prenaient beaucoup de place. Ces tantes et ces oncles qui débarquaient sans s’annoncer et qui transformaient notre après-midi plate en fête improvisée. Mes parents et leurs familles avaient le bonheur facile! C’était jamais bien compliqué, il y avait toujours un pot de sauce à spaghetti ou une couple de douzaines d’hot-dogs à décongeler si toutefois le fun était pris et qu’on gardait tout le monde à souper.

Je me souviens de ma mère qui baissait complètement la garde lorsqu’on était rassemblés. Je me souviens des permissions spéciales, des chips à n’importe quel moment de la journée, de la baignade de fin de soirée en gang et des voisins qui débarquaient pour se joindre à la fête. Il n’y avait jamais aucune décorations dans ces fêtes, aucun gâteau glacé style Pinterest, aucune gastronomie même, mais il y avait toute une ambiance: du monde qui s’aimait, qui se taquinait, heureux de se retrouver, parfois même quelqu’un qui se faisait lancer dans la piscine tout habillé. Je ne me souviens pas que les maisons de mes tantes étaient spic and span lorsqu’elles nous recevaient et il me semble que tout ce beau monde n’était heureux qu’avec une caisse de Molson et quelques bouteilles d’Hochtaler! Mes cousins, cousines et moi avions nos habits de tous les jours et on finissait la journée tâchés de pop sicle, les genoux verts de gazons et personnes ne s’en souciait. Personne ne ramassait quoi que ce soit le soir même pour se coucher la tête libre. Ils savaient profiter pleinement du moment présent mes aïeuls. Je me souviens que le lendemain, débarquaient bien souvent les tantes et les oncles pour donner un coup de main à ramasser les vestiges de la veille. Tout le monde prenait plaisir à se raconter les anecdotes et à revivre la fête se répétant ce que l’un avait dit et ce que l’autre avait fait.

À l’aire d’Instagram, de Facebook et de Pinterest, des foodies, d’amateurs de bonnes bières et de bons vins, de parents parfait élevant des enfants qui doivent bien manger, se coucher tôt, être bien habillés et rester propres, j’ai l’impression qu’on a oublié l’essentiel! Qu’à force de vouloir broder la plus belle fête pour en publier les images sur les réseaux sociaux on a oublié que le bonheur c’est extrêmement simple. Je vis parfois ces frustrations, parce que j’ai l’impression qu’à vouloir garder ce rythme de vie très “Pinterest” on est trop fatigué pour les choses vraiment le fun de la vie. Recevoir demande un peu de travail, mais n’est-ce pas un des plus beau plaisir de la vie. Ouvrir sa maison aux gens qu’on aime leur donnant l’impression qu’ils en valent vraiment la peine, mettre sa vie sur pause pour les accueillir et passer un bon moment, comme s’il n’y avait pas de lendemain. C’est de tout ça qu’on va se souvenir dans le futur, malheureusement pas de votre boeuf braisé ou de votre cocktail de crevettes dans des petites cuillères que vous avez passé l’après-midi à concocter. La vraie recette d’un party d’été réside en quelques bouteilles de rosée, 10 douzaines d’hot-dog, une petite piscine pour les enfants, une tonne de mister freeze dans le congélateur, de la musique, du chasse-moustique et les gens qu’on aime. Facile non?

Laisser un commentaire

Joindre la liste d'attente Nous vous informerons par courriel lorsque le produit sera à nouveau disponible.
Courriel Quantitée Nous garderons votre adresse courriel confidentielle.

Connexion

Déjà client ?

Adresse courriel invalide.

6 caractères ou plus, avec chiffres et lettres Doit contenir au moins un chiffre.

Vos informations demeurent confidentielles.