Livraison gratuite avec tout achat de 100$ et +

La rentrée arrive à grands pas avec tout ce qu’elle implique. Le retour en classe, la routine qui revient doucement, le rythme d’été qui laisse place à l’horaire (un peu!) plus chargé de l’automne. Oui, oui! On a l’impression qu’on repart la roue pour embarquer dans une nouvelle année scolaire.

 

Il est toutefois possible de mettre en place des petites choses pour rendre la transition plus agréable. On n’est pas obligé de commencer l’année en étant déjà essoufflé et stressé.

 

En tant que parent, on a beaucoup de choses à penser et surtout à ne pas oublier! À un moment donné, il ne faut pas avoir peur de déléguer un peu! Dans cet article, je vous propose des petites idées pour vous inspirer un automne plus doux en permettant à vos minis d’acquérir plus d’autonomie et d’indépendance.

 

 

Une maison pour les enfants!

 

Ma maison, je l’aime beaucoup. Je l’arrange pour qu’elle soit à mon goût et pour la trouver jolie. Cette maison, nous la partageons tous les 6 et c’est important pour moi qu’elle soit adaptée pour tout le monde. Je ne parle pas ici de mettre une barrière en haut des escaliers ou des « child locks » sur certaines portes d’armoire! Je veux mettre des choses en place pour que mes enfants soient autonomes dans leur espace. Pour qu’ils puissent se l’approprier eux aussi.

 

J’aime beaucoup les idées de la pédagogie Montessori qui propose de faire confiance à l’enfant et de le laisser apprendre à faire par lui-même. De cette façon, il développe son autonomie et cela me permet de lui confier certaines tâches.

 

Pour la suite, gardons en tête la célèbre phrase de Maria Montessori : « Apprends-moi à faire seul ». C’est parti!

 

 

La salle de jeux, leur royaume

 

La salle de jeux, c’est l’endroit où les enfants passent beaucoup de temps. Il est important de comprendre que c’est leur endroit à eux, leur royaume! C’est embêtant si chaque fois qu’ils veulent un jouet, ils doivent demander de l’aide parce qu’il n’est pas à leur portée ou qu’il est rangé à un endroit qui ne leur est pas accessible. Ça les rend dépendants de l’adulte et c’est le contraire de l’objectif visé. Donc, dans la salle de jeux, il est préférable de laisser les jouets à la hauteur des enfants.

 

Pour rendre ces derniers plus indépendants, opter pour différents petits bacs plutôt qu’un gros bac contenant tous les jouets. De cette façon, les jouets sont mieux classés et ce sera plus facile pour les enfants de trouver ce qu’ils cherchent. Les étiquettes proposées pas Les Belles Combines pour les bacs de jouets sont intéressantes puisqu’elles sont illustrées. Donc, un mini qui ne sait pas lire peut quand même facilement identifier le contenu du bac.

 

À la garderie, mes enfants savent qu’ils ne peuvent sortir qu’un bac à la fois, mais chez nous, ils jouent simultanément avec les dinosaures, les animaux, les dragons, les petites voitures et les Lego. Oui, oui! Tout ça en même temps! C’est la joie lorsque c’est le temps de ramasser! Il y a du stock partout! Si vos enfants font la même chose, j’ai le plaisir de vous dire qu’avec des bacs bien étiquetés, même un coco de deux ans peut facilement identifier dans quel bac vont ses jouets. Pourquoi ne pas leur donner la responsabilité de cette pièce? Pas à 2 ans! Mais à 3, 4 ou 5 ans, ils sont en mesure de ranger adéquatement. On peut même les récompenser en leur donnant un cube pour le Magasin général. Pourquoi pas un 2ecube si tout est rangé sans chialage et en collaboration?

 

Pour le rangement des bacs, faites-le avec vos enfants. Leurs jouets préférés seront placés à des endroits qu’ils choisiront. Ça leur donne un beau sentiment de contrôle et de fierté. Si vous avez beaucoup de jouets diversifiés, n’hésitez pas à faire des rotations de bacs. Quand les enfants jouent moins avec un type de jouets, rangez-le pour quelques temps et ressortez-le plus tard. Ce sera comme s’ils redécouvraient le jouet et l’intérêt devrait revenir très vite! Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être le moment de se départir de ce type de jouets.

 

Aussi, il est important de mentionné qu’on laisse les jouets à la disposition des enfants, mais dépendamment de leurs âges, il y a peut-être des jeux qui sont dangereux (petits morceaux, fragiles) ou qu’on préfère qu’ils utilisent sous supervision (certains jeux de société, sable Kinetic). Ceux-là, on peut les laisser plus haut sur les tablettes!

 

 

Crayons, peinture et tout le tralala!

 

J’adore le bricolage! Coloriage, dessin, pochoirs, pâte à modeler. Ça a pris un certain temps avant que mes minis s’intéressent à ce genre d’activités. Maintenant, ils aiment ça et ils développent leur créativité de jour en jour! Le problème, c’est que le matériel, ça finit toujours par être un énorme fouillis. On ne retrouve plus rien, on perd des choses…Pour remédier à la situation, nous avons opté pour la desserte IKEA (RÅSKOG) à 3 paniers. Cela nous permet de classer les cahiers de coloriage et les feuilles pour les dessins. Dans le panier du haut, j’ai placé trois porte-revues (un pour chacun de mes grands) pour ranger leurs œuvres. Ça fait moins de feuilles un peu partout. Quand ils ont terminé un dessin, si on ne l’accroche pas pour l’exposer, on le range dans leur porte-revue. Aussi comme le chariot a des roues, il est facile à déplacer et on peut facilement aller le ranger dans la salle de jeux lorsque la période de création artistique est terminée. Pour les crayons (feutres, de bois, de cire), ciseaux, bâtons de colle, ils sont toujours à la disposition des enfants. Ils sont classés dans des petits contenants accrochés au chariot. Les enfants peuvent ainsi prendre le contenant désiré et l’apporter sur la table pour travailler. Lorsque l’on range, les enfants savent dans quel contenant chaque chose va.

 

Bibliothèque rangée pour mieux s’y retrouver!

 

Pour la bibliothèque, mes minis ne sont pas encore lecteurs. Même si nous avons une belle sélection de livres, les types d’ouvrages sont encore peu variés. Nous avons beaucoup d’albums, de documentaires, de livres de contes. Habituellement, nous les classons par thèmes (dinosaures, animaux, contes de fées, Disney, etc.). De cette façon, mes garçons sont en mesure de trouver rapidement le livre qu’ils recherchent même s’ils ne savent pas lire. Nous avons aussi installé un petit présentoir pour les livres-vedettes. Ce sont les livres préférés du moment ou ceux qui sont en court de lecture. Ça leur permet de les garder à proximité sans devoir toujours retourner chercher dans le meuble.

 

Comme mon grand commence sa première année, les petits romans vont tranquillement faire leur apparition. Nous pourrons donc leur ajouter une petite section toute spéciale. Yeah! Quand il sera plus à l’aise, nous pourrons classer les romans selon leurs genres littéraires! J’ai si hâte!

 

 

La cuisine, l’espace qu’on gagne à partager!

 

 

Pour permettre à mes enfants d’être plus présents en cuisine, j’ai fait l’acquisition d’un marchepied. La pédagogie Montessori propose la tour d’apprentissage qui est en fait un marchepied avec des rampes assurant une sécurité au jeune enfant qui y monte. C’est un équipement vraiment intéressant et polyvalent. Chez nous, les rampes n’ont pas été nécessaires, mes enfants ont appris à faire très attention pour ne pas tomber. Le marchepied permet, par exemple, à l’enfant d’être à la bonne hauteur pour aller remplir son verre d’eau seul à l’évier; accompagner ses parents dans la préparation des repas; aller chercher des choses dans les armoires ou le garde-manger. Somme toute, ça le rend vraiment plus autonome!

 

Certaines familles rangent les couverts dans des tiroirs ou dans les armoires du bas. De cette façon, les enfants y ont accès et peuvent mettre la table seul ou se servir à déjeuner de façon autonome. Chez nous, ce n’est pas encore le cas. Ayant un jeune bambin qui commence à se déplacer et à explorer, je préfère sortir la vaisselle sur le comptoir et laisser mes grands prendre le relais. Éventuellement, je pense la mettre sur une tablette qui leur est accessible, mais pas pour tout de suite.

 

 

 

Mon petit lunch à moi!

 

Notre gros défi cette année, c’est de laisser plus de place à mon grand pour ses lunchs. Il commence sa première année et est encore petit. Cependant, je souhaite commencer doucement à lui donner plus de liberté et de responsabilités. Même si je prépare son bol de repas, il pourrait facilement s’occuper de choisir sa collation et son dessert. C’est pour cette raison que j’ai changé les collations de tablette dans le garde-manger. Elles sont maintenant à sa hauteur. J’ai aussi collé les étiquettes des Belles Combines sur mes bacs à collations pour qu’il soit plus facile pour lui d’identifier ce qui est considéré comme un dessert et comme une collation. Sans oublier l’étiquette dans sa boîte à lunch pour être bien certain d’avoir tout ce dont il a besoin pour son repas!

 

J’espère que ces petites idées vous inspireront un peu et que, si vous ne le faites pas déjà, vous tenterez de mettre des petites choses en place pour développer davantage l’autonomie de vos minis!

 

Chez vous, quels sont les endroits quels sont les endroits où vous laissez plus de contrôle à vos enfants?

Enseignante et orthopédagogue de profession, elle est aussi maman de trois petits bonhommes: Liam, Nolan et Manoé. Créative, colorée et pleine d’imagination, elle a toujours beaucoup de projets et d’idées d’activités, de bricolages, de recettes ou d’histoires. Curieuse et toujours à l’affût de nouvelles découvertes, pour elle, chaque jour devrait comporter son lot de rires, d'émerveillement, d'amour, des jeux et de chocolat!

Laisser un commentaire

Joindre la liste d'attente Nous vous informerons par courriel lorsque le produit sera à nouveau disponible.
Courriel Quantitée Nous garderons votre adresse courriel confidentielle.

Connexion

Déjà client ?

Adresse courriel invalide.

6 caractères ou plus, avec chiffres et lettres Doit contenir au moins un chiffre.

Vos informations demeurent confidentielles.