Livraison gratuite avec tout achat de 100$ et +

Tout parent a à coeur de faire grandir de bons mangeurs. On essaie tous tant bien que mal de varier les repas proposés et on espère faire aimer tous ces bons aliments à nos enfants. Ceci dit, avant même de déployer des efforts pour tenter de changer ou d’améliorer le contenu de nos assiettes et de celles de nos enfants il y une chose qu’il faut s’assurer de faire : pour faire grandir de bons mangeurs, il faut manger ensemble. Le fait de prendre le repas en famille a autant d’importance que ce qui est servi. Il est prouvé que manger en famille est bénéfique et ce, tant pour la santé physique que pour la santé mentale. Oui, on aimerait que nos enfants mange plus de légumes et acceptent le poisson. Et si la solution était simplement de manger ensemble? 

 

Horaire des repas et collations

 

Les parents doivent prendre 1001 décisions en lien avec l’alimentation. Choisir et préparer les aliments, offrir un environnement alimentaire sain, s’assurer que les repas soient variés et équilibrés. Le Ellyn Satter Institute, une référence dans le domaine des comportements alimentaires des enfants, propose de partager les responsabilités de cette façon: les parents devraient être responsables du quoi, du quand, du comment. Les enfants quand à eux devraient contrôler le combien, c’est à dire la quantité qu’ils souhaitent ingérer et ce, dans le respect de leur appétit. Outre le choix des aliments, c’est aussi aux parents que revient le rôle de choisir l’horaire des repas . Cette dernière décision est très importante. Ce sont les parents qui connaissent l’horaire des activités de la journée, des aller retour au travail et l’heure du coucher. Ce sont aussi eux qui connaissent l’appétit des enfants (il est plus lent le matin, il a très faim au retour de la garderie, etc). Il faut aussi se rappeler qu’un enfant de par son estomac plus petit, peut difficilement manger un gros repas et ne plus avoir faim pendant 5 à 6 heures. En général, il faut planifier des repas aux 5h et une collation au maximum 3h après le repas. 

 

Structure des repas = sécurité

 

Il est important de mettre en place une structure des repas  et de collations afin que l’enfant soit sécurisé sur le fait qu’il y aura toujours des aliments pour répondre à sa faim.  Ça lui permettra de respecter ses signaux corporels car il n’aura pas peur de manquer de nourriture aux repas ou entre les repas.  Avec un horaire de repas stable, il sait que sa faim sera comblée au déjeuner, puis à la collation, puis au dîner et ainsi de suite. Cela permet aussi de s’assurer que les enfants arrivent au repas avec une faim modérée et non pas extrême ou inexistante, ce qui peut être le cas s’il y a eu plusieurs périodes de collations entre deux repas trop espacés. 

 

Conseils pour instaurer les repas en famille

 

  • Penser à l’horaire de tous et trouver un terrain d’entente

Par exemple, le déjeuner peut être pris en famille au comptoir lunch afin que vous puissiez terminer les lunchs. au même moment. Toutefois, si le souper est souvent pris sur le pouce à cause d’activités parascolaires, il serait bon de prévoir un déjeuner assis tous ensemble, pour remplacer le fameux temps en famille au souper. Pour le souper, si un parent rentre trop tard et que les enfants ne peuvent attendre car ils ont trop faim, il serait préférable de de souper avec les enfants plus tôt que de laisser ceux-ci souper seule et d’attendre l’autre parent pour se mettre à table. 

 

  • Fermer tous les écrans.

Les repas se passent en famille et les écrans ne sont pas invités! C’est souvent autour des repas que se crée les plus beaux souvenirs et que nous créons des liens avec les enfants. Pas de cellulaires, tablettes ou télévision.

 

  • Parler d’autre chose que du repas

S’il est vrai que les repas en famille devraient être un moment d’échanges et de plaisir, ce n’est pas toujours le cas avec les plus petits. Même s’ils parlent peu de leur journée, posez-leur des questions, racontez aussi votre propre journée. 

 

  • Lâcher prise au sujet de la qualité du repas et de la quantité de nourriture ingérée par les enfants

Mieux vaut éviter de faire des commentaires si les enfants mangent peu. Plutôt que de dire mange ou encore goûte à ton potage, on met l’emphase sur le fait qu’il est vraiment bon. Libre à l’enfant d’y goûter ou pas.  Bref, si vous parlez du repas, faites-le de façon positive! 

 

  • Rester assis

Demander à ce que chacun reste assis même s’il a terminé au moins 20 minutes ou jusqu’à ce que l’enfant le plus lent ait terminé de manger. Si les enfants ont la possibilité de sortir de table lorsqu’ils n’ont plus faim, ils risquent de quitter après 5 minutes. 

 

Bien entendu il est possible d’émettre des consignes pour les repas en famille. Prenez tout de même garde à ce que ça ne deviennent pas un moment de discipline. Un tableau d’émulation peut être instauré jusqu’à ce que l’harmonie s’invite à la table. 

 

Voici nos règles à table:

Respect des autres dans les actes comme dans les paroles

Rester assis

Ne pas jouer (pas de jouets acceptés à table et on ne joue pas avec les aliments)

 

Soyez constants et persévérants! Les bénéfices s’observeront sur le long terme alors mieux vaut mettre le tout en pratique dès maintenant.

 

J’ai choisi, en 2013, de fonder Maman Mange Bien, parce que je voulais travailler avec des mamans et pouvoir leur partager mon expérience professionnelle. J’ai fréquenté beaucoup de mamans depuis que je le suis moi même, et les questions sur l’alimentation des bébés, des enfants et des femmes enceintes, revenaient tout le temps. Puis, la gestion des repas est devenu un problème quotidien chez les mamans autour de moi. J’ai encore une fois eu envie de partager mon expérience personnelle et professionnelle. Maman Mange Bien c’est vous, mais c’est moi aussi.

Laisser un commentaire

Joindre la liste d'attente Nous vous informerons par courriel lorsque le produit sera à nouveau disponible.
Courriel Quantitée Nous garderons votre adresse courriel confidentielle.

Connexion

Déjà client ?

Adresse courriel invalide.

6 caractères ou plus, avec chiffres et lettres Doit contenir au moins un chiffre.

Vos informations demeurent confidentielles.