La soif de lire

La lecture, on ne le dira jamais assez, permet de faire avancer les habiletés des enfants à pas de géants ! Et pas seulement en français.

Le simple fait de laisser votre poupon tenir un livre, même à l’envers, et de le feuilleter un peu maladroitement lui permettra éventuellement de développer une curiosité pour les mots, les images, le langage et tout l’imaginaire qui entoure cette activité pédagogique et ludique.

La lecture est partout dans notre environnement : à l’école, plus tard au travail, sur la route, au restaurant, à la télévision, maintenant de plus en plus dans les parcs et partout ailleurs !

Je répète sans cesse combien la lecture est un outil d’apprentissage inestimable et que c’est ainsi primordial de l’inclure le plus souvent possible dans le quotidien des enfants. J’ai donc pensé vous donner quelques pistes pour développer une relation positive entre vos enfants et la lecture.

Si vous attribuez une importance à la lecture elle-même, vous devriez alors maintenir le même discours sur l’aménagement de votre zone de lecture. Pour initier un bon premier contact avec les livres, il est avantageux de créer un environnement confortable, agréable et paisible, où la détente et la concentration peuvent être au rendez-vous. Créez une aire de détente en déposant des coussins sur le sol, suspendez une chaise au plafond, installez une chaise berçante dans le solarium ou un matelas au sous-sol, ajoutez une odeur réconfortante, une bonne lumière d’appoint pour faciliter la lecture et c’est dans la poche ! Prioriser une pièce éloignée du brouhaha de la cuisine et des aires communes de la maison pour que tout la famille puisse se retirer dans un petit havre lorsque l’intérêt se manifeste.

Encouragez sans obligation. Faites une place à la lecture dans votre routine quotidienne et celle de votre enfant. Si ce n’est pas à l’horaire, c’est généralement la première activité « qui prend l’bord » quand on manque de temps, alors que ça devrait demeurer à l’horaire si ce n’est pas un cas de force majeure. Ne faites pas pression si votre enfant n’a pas envie de lire un soir cette semaine, vous ne ferez que créer un ancrage négatif. Il lira par contrainte, pas par désir.

Ça m’amène à vous rappeler de ne pas faire de discrimination sur le type de livre choisi. Un roman est une lecture tout aussi éducative qu’une bande dessinée ou qu’une revue mode. L’important, c’est de développer un goût pour la ponctuation, pour les images mentales que la lecture procure et une envie d’apprendre.

Certes, il faut s’entendre qu’il est nécessaire de faire une pré-sélection de livres (et de magazines) qui correspondent aux capacités de lecture de l’enfant. Si les lectures mises à sa disposition ont un vocabulaire trop évolué pour lui, vous ne serez pas plus avancé et l’enfant aura certainement tendance à se décourager devant sa difficulté à lire correctement les mots et à comprendre le sens de ce qui est décrit. Pour les touts-petits, je vous encourage à favoriser les livres avec des images afin de maintenir leur attention et leur émerveillement pour les dessins et les couleurs qu’ils contiennent. Vous pouvez aussi prioriser les livres avec des thématiques qui font parties de leurs intérêts. Assurez-vous également (et surtout) de laisser les livres à la portée de l’enfant.

Vous sentez l’ennui et la perte de motivation après quelques semaines de pratique ? N’hésitez pas à faire une rotation des livres disponibles (ne mettez pas tous les livres à sa disposition au même moment) et à aller visiter la bibliothèque de votre quartier pour consulter les nouveaux livres et participer aux heures de compte ou aux premières lectures d’ouvrages avec vos plus vieux.

Mon dernier petit conseil : éviter de lire dans le lit. Je vous explique tout ça dans une courte vidéo publiée prochainement sur www.fleurbleue.ca

Bonne lecture !

Crédit photo Designed by Freepik

précédent suivant

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en poster un!

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés