La nouvelle habitude des Bessette-Loiselle : Le conseil de famille

Mes enfants vont dans une école alternative. Une fois par semaine, au début des classes, ils font le “petit conseil”. Les élèves volontaires parlent de problèmes qu’ils ont rencontrés durant la semaine, et ensuite, tous ensemble, ils cherchent des pistes de solutions. La première fois que j’ai vu ça quand je suis allée en classe, j’étais estomaquée! C’était vraiment comme une micro-société. Des petits humains qui agissaient en adultes. En donnant leur opinion, apprenant à énoncer des problèmes de la bonne manière et en cherchant, en groupe, des solutions qui conviendraient à tous. Les élèves prenaient ça très au sérieux et le “prof” servait de secrétaire afin de garder tout ça par écrit pour le prochain conseil. C’est drôle, ça ne m’était pas vraiment passé par l’esprit que des petits enfants de 5-6 ans pouvaient faire ce genre de chose. C’est là qu’on se rend compte que c’est juste fou tout ce qu’ils peuvent faire. On les sous-estime tellement!   Je me souviens m’être dit cette journée-là que ce serait bien de pouvoir intégrer ce principe à la maison… parce que je vous garantis que la résolution de conflits ne se passe pas comme ça chez moi ! ;) Un an plus tard, et je n’avais toujours rien mis en place… rein de la procrastination que je suis. Le manque d’idée, de temps, de créativité…. je ne sais pas trop. Reste que parfois la vie fait bien les choses et j’ai rencontré les Belles Combines. Surprise! Ils ont un super outil, le cahier “Conseil de Famille”. Eille, wow. Un beau cahier déjà tout préparé, 50 pages, le temps de faire une année complète. Pas de couraillage au Dollorama ou Omer de Serres. Rien à faire, pas de brico, juste l’essentiel: discuter en famille.   C’en est alors parti pour une belle aventure. Je dois vous dire que ça n’a pas été facile à intégrer. On a commencé ça pendant l’été. Mauvaise idée. On n’avait pas de routine, on était en voyage, en camping, dans ma famille, chez des amis… ou on avait des petits voisins à la maison, on ne mangeait pas tous ensemble. On a donc arrêté de le faire et on a repris fin septembre, quand la routine était bien établie. L’idée est de trouver un moment où tous les membres de la famille sont présents. Notre moment de prédilection a d’abord été les dimanches soirs, lors du souper. Force est d’admettre que ce n’était pas le “best” pour nous. Nos enfants ont de fortes amitiés avec les nombreux voisins de leur âge. Le dimanche soir, contrairement à bien des familles, ce n’est pas rare qu’on ait des amis à souper ou que nos enfants mangent ailleurs. Ça changera peut-être rendu à l’hiver…. mais encore là. On a sauté plusieurs semaines, on manquait de constance. On a donc décidé que ce serait le dimanche matin, formule brunch ! Pas à 6:30 le matin non plus, même si les enfants veulent manger leur toast de beurre de peanut. On attend que tout le monde soit bien réveillé, parents y compris, et on fait ça vers 9:00 avec un bon café. Dans le fond, à chacun de trouver le moment qui convient afin que ce soit agréable.   Lors de ce petit moment en famille, on apprend à bien communiquer, à passer un message clair. On se familiarise avec les félicitations, pas juste des parents vers les enfants, mais aussi les enfants entre eux. Mon plus vieux, qui ne s’entend pas très bien avec mon autre garçon, a entrepris un cycle négatif envers lui. Il ne manque jamais l’occasion de lui dire ce qu’il fait de pas correct. Le Conseil de Famille le force donc à réfléchir aux bons coups de son frère, et à apprendre à lui dire. Tranquillement pas vite, je suis certaine que ça aidera leur relation ! :) Le cahier a des éléments ludiques, ce qui plaît beaucoup à mes enfants. Il vient avec des petites pochettes et coupons pour les félicitations, la recherche de solutions et les propositions. Chez moi, ils sont aimantés sur le frigo avec un crayon. On peut les mettre sur un tableau de liège, ou déposés sur un coin spécifique d’une table pour permettre aux enfants d’aller inscrire leurs idées sur le coupon et l’insérer dans l’enveloppe. Ça, pour eux, c’est cool !!! Ma plus jeune a 4 ans et ne sait évidemment pas encore écrire. Ainsi, quand elle veut ajouter quelque chose dans une enveloppe, elle demande à un de ses frères de l’écrire pour elle. Ça incite en plus à la coopération, c’est beau de les voir aller! Un point positif non négligeable du Conseil de Famille: on prend du temps en famille et on cherche des solutions ENSEMBLE. Je remarque que mes enfants sont beaucoup plus enclins à respecter les règles quand ils ont participé à la recherche de solutions, quand on a écouté ce qu’ils avaient à dire et qu’ils ont compris qu’ils ont leur place dans la famille, tout comme dans la société. C’est la base vous me direz. Tout adulte sait ça. Mais je pense qu’on a parfois tendance l’oublier avec nos enfants. Ce sont des petits êtres à part entière. Et du côté des parents, ça nous donne une tribune avec nos enfants. Un moyen de leur communiquer nos attentes d’une manière agréable. C’est le moment de leur dire: “Le soir, la routine est trop longue. Ça prend trop de temps avant d’aller au lit. Qu’est-ce que vous en pensez? Qu’est-ce qu’on pourrait faire ou changer pour que ce soit plus rapide?”. Au lieu de chialer à chaque jour, on met notre petit coupon dans l’enveloppe et hop on en parle au prochain conseil.   C’est tellement un beau moment. On discute, s’amuse.. mais surtout, on se parle. Mon plus vieux est verbomoteur, il parle beaucoup, beaucoup. Il aime donner son opinion sur tout et prend beaucoup de place dans ce genre de contexte. Pour lui, c’est donc aussi un exercice de patience, d’ouverture aux différences, de tour de parole, d’écoute des opinions des autres… même quand on n’est pas en accord. Mon autre garçon lui est très timide, toujours très hésitant à donner son opinion, il aime mieux dire comme son frère ou sa soeur. En classe, il ne participe d’ailleurs pas vraiment au petit conseil. C’est donc l’occasion de le faire sortir un peu de sa coquille. Lui demander son opinion, ses idées, sans que son grand frère parle par-dessus ou qu’il le coupe en disant que ça n’a pas d’allure. Ça l’aide à prendre sa place dans la famille et à se sentir valoriser.   On parle autant de trucs très sérieux que d’autres plus légers… Les discussions peuvent autant porter sur “papa trouve que les enfants utilisent trop l’Ipad” que “Théo félicite maman parce qu’elle a acheté des sandwichs à la crème glacée cette semaine” ! ha ! ha ! (pour toutes celles qui pensaient que je ne fais que des desserts “maison & santé” à mes enfants… je viens de me faire prendre) ! ;)   C’est vraiment un bel outil. Je PROPOSE que vous l’utilisiez. Qu’en pensez-vous? On en discute au prochain Conseil de Famille? ;)       Julie dans le jus https://juliedanslejus.com

précédent suivant

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en poster un!

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

French