Un rythme de vacances d'été (ou de COVID-19)

 

Comme enseignante, j’attends avec impatience la fin des classes et la venue de l’été! Mon retour au travail a été exigeant et ça a nécessité beaucoup d’adaptations et de conciliation travail/famille! J’ai développé mes habiletés de planification et d’organisation au max. De retrouver, pour quelques semaines, un rythme plus doux et plus flexible nous fera le plus grand bien à mes minis et à moi.

 Dans cet article, je vous présente l’essentiel de notre rythme familial d’été et quelques inspirations simples et pleines de douceur qui vous donneront peut-être envie d’essayer vous aussi!

Avant toutes choses, le rythme familial, ça ressemble à quoi? J’aime beaucoup les explications données par Elisabeth Simard, juste ici. Elle y explique entre autre que :

Le rythme familial, c’est l’ensemble des points d’ancrage qui reviennent jour après jour, années après années. C’est ce qui nous permet de nous situer dans le temps, en tant que famille. C’est ce qui crée nos souvenirs précieux, une fois adulte. Ce n’est pas d’établir un horaire au quart de tour, les yeux rivés sur l’horloge, le stress coulant à flot dans nos veines. Ce n’est pas une routine stricte, établie au quart de tour sans que personne ne se regarde les uns et les autres, où notre esprit d’adulte n’est concentré que sur la prochaine tâche à faire. 

Le rythme d’été et différent du rythme des autres saisons. Tout simplement parce que l’été, nous avons moins d’obligations. Nous sommes, en général, plus flexibles. Il n’y a pas d’école, pas de devoir, pas de leçon, etc. Nos soirées en famille sont (de façon générale!) plus douces. Il peut y avoir des cours et de pratiques pour certains sports. Mais on est moins à la course.

 

Se créer un rythme à nous!

Il est important de savoir que le rythme familial est propre à chaque famille. Il n’y a pas de marche à suivre ou de façon de faire unique. C’est selon les besoins et la réalité de votre tribu. Votre horaire de travail; le nombre d’enfants; l’âge de vos enfants; votre situation géographique; etc.  Ce sont des facteurs à considérer puisqu’ils influenceront votre rythme familial.

***

Chez nous, comme je ne travaille pas durant l’été, c’est toute la journée qui suit le rythme.

Après le déjeuner, nous allons jouer dehors. Nous vivons à la campagne et nous passons une grande partie de la journée à jouer à l’extérieur. Les enfants ont beaucoup de temps en jeux libres. Et ils s’occupent sans que je n’aie à les divertir. La joie des familles nombreuses! Nous les accompagnons, mais nous n’avons pas besoin de stimuler le jeu. Ils se le créent eux-mêmes!

On va aussi porter de la nourriture aux poules et changer leur eau. Les garçons sont tellement fiers de rapporter les œufs frais.

On mange la collation à l’extérieur et ils retournent jouer. On peut partir en exploration sur le terrain. On attrape des papillons; trouve des crapauds; cueille des fleurs; travaille dans le jardin. Mes enfants aiment particulièrement partir à la chasse aux petites bestioles à travers les plants de légumes!

On dîne. Généralement à l’intérieur pour prendre une petite pause de soleil.

Après le dîner, c’est l’heure de la sieste pour le plus jeune. Les 3 autres s’occupent en lisant; coloriant; dessinant; faisant du bricolage; construisant des LEGO. Ils peuvent aussi retourner à l’extérieur. C’est généralement un temps calme qu’ils prennent chacun de leur côté.

Une fois le bébé debout, on collationne à nouveau. On peut faire un jeu de société, une recette, un bricolage qui nécessite une supervision particulière ou on lit une histoire.

On commence la préparation du souper et on soupe tous ensemble.

Après le repas, on retourne dehors. On peut aussi faire un feu. On rentre pour les bains et pour la routine du dodo.

***

Vous l’avez sûrement remarqué, notre rythme d’été est assez flexible! On y va comme on le sent selon l’inspiration et l’état du moment. Il y a des journées où la collaboration n’est pas au rendez-vous; où il y a plus d’impatience et de disputes. Comme nous avons peu d’obligations, il est possible que les enfants prennent le temps dont ils ont besoin seuls pour ensuite revenir avec nous.

 

Petites inspirations!

Cet été, j’ai fait une petite liste des projets et d’activités que j’aimerais faire avec ma tribu durant les activités plus «structurées».

 

À l’extérieur :

  • Faire des randonnées avec le Journal nature
  • Faire des promenades avec la Chasse aux trésors nature
  • Faire un herbier.
  • Faire plus de pique-niques (pas dans la cour!)
  • Faire des excursions en vélo
  • Aller cueillir des fraises, bleuets, pommes
  • Aller au marché

Bricolages :

  • Faire des capteurs de rêves
  • Faire de la pâte à modeler (je la fais déjà, mais la faire avec les enfants!)
  • Faire un arbre généalogique avec des photos
  • Faire un théâtre de marionnettes
  • Faire un théâtre d’ombres chinoises

 

Autres :

  • Faire un rallye-photos
  • Lire avec le Cahier Lire est mon super pouvoir
  • Faire des prêts de livres/jeux avec les cousins/cousines et les amis : L’enfant doit choisir des items à envoyer chez l’ami pour une à deux semaines en fonction des intérêts de l’autre. Il doit aussi lui expliquer pourquoi il a fait ces choix.

***

Finalement, l’été, c’est un moment de choix pour essayer des choses qu’on ne prend pas le temps de faire durant l’année faute de temps. Pour laisser de la place à la légèreté, à la simplicité et à la spontanéité.

Prenez le temps de penser à votre rythme d’été, à ce que vous souhaitez y inclure, … Ensuite, lancez-vous et laissez-vous guider par le rythme de l’été!

Bonne période estivale!

 

Quelques ressources pour aller plus loin :

The rythm of family, Amanda Blake Soule et Stephen Soule, 2011

Vivre simplement, Elisabeth Simard, 2018

Maman a un plan, Odile Archambault, 2016

 

 

précédent suivant

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en poster un!

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés