Free shipping with any purchase of 100$ and more in Canada or 150$ and more in USA

Shopping Cart

Your cart is empty

Continue Shopping

C'est la rentrée, on bouge!

Par Sarah Baribeau fondatrice de Bougeotte et Placotine.

Ça y est, c’est déjà la fin des vacances. Déjà le moment de penser aux mille et une activités sportives des enfants. Les infolettres de préinscriptions remplissent nos boîtes courriel, les alertes dans votre agenda se multiplient ! Gymnastique, karaté, natation, patin… Vite! Vite! les places s’envolent!

Mais qu’avez-vous envie de faire, vous et les membres de votre famille, cet automne comme activités sportives? Est-ce qu’elles doivent absolument être guidées? Est-ce que l'automne sera composé seulement de randonnées au moment qu’il vous plaît? Est-ce que ce serait mieux un mélange des deux? C’est vous qui savez. Une chose est certaine, ça vaut la peine d’avoir une discussion familiale afin de s’assurer que tous y trouvent son compte. Ce que l’on veut surtout éviter, c’est de surcharger l’agenda des enfants, le nôtre, et de s’oublier, en brûlant la chandelle par les deux bouts.

Aussi, la rentrée scolaire demande toujours de l’adaptation. Après une période plus «libre», on ressent parfois le besoin d’installer une routine. Avant de vous laisser tenter, je propose une liste de réflexion. 

 

Faites la liste en famille des activités que vous avez envie de faire.

Prenez le temps de réfléchir aux activités désirées pour chaque membre de la famille et à celles à faire ensemble. 

 

Par exemple, chez nous, on se réserve ¼ de nos fins de semaine pour une activité familiale en plein air. On les planifie et l’on s’engage à les faire. On doit donc protéger ces moments.

 

Réfléchissez aux meilleurs moments pour les activités de chacun et pour les activités familiales

 

Est-ce que pour vous, l’entraînement est mieux d’être pratiqué sur l’heure du midi ou en soirée? Est-ce que vous aimez que vos enfants suivent leurs cours tôt le matin ou vous préférez avoir le temps de faire la grasse matinée? 

 

Je cours les matins tôt, je ne dérange personne et mon café goûte toujours meilleur. Ainsi, je ne mets pas de cours les samedis à 8 h 30, car je sais que je ferai de plus longues sorties, donc minimum 9 h 30. Mon conjoint, lui, va au travail en transport actif, ainsi, on a vraiment l’impression qu’on a gagné du temps! De cette façon, on se permet parfois de choisir un cours en semaine pour l’une de nos trois filles.

Rassembler des activités aux mêmes moments. 


Avez-vous pensé regarder s’il y a des bains libres pendant le cours de natation de votre plus vieux? Est-ce qu’il se pourrait que la pratique de soccer soit en même temps que le cours de patin? Est-ce possible que tout le monde ait bougé avant midi? Prendre le temps, malgré la pression, de réfléchir au temps que vous avez et à ce que vous avez envie d’en faire.

Ici, ma «milieu» fait de la gymnastique plusieurs heures par semaine, j’ai donc choisi d’inscrire ma plus jeune à une activité en même temps qu’un de ses entraînements et j’irai surement courir à ce moment. ;)

 

N’oubliez pas que tout est possible.

Le défi dans cette période sera de ne pas crouler sous la pression. Si vous prenez le temps de réfléchir à ce dont vous avez envie, vous aurez moins de risques de surcharger votre agenda avec des activités dont vous ne serez pas capable de respecter l’horaire. N’oubliez pas que la vie est longue, et qu’il vaut mieux chercher la qualité et le plaisir que la quantité! 

 

Bonne rentrée les parents.

English
CAD $
EN
CAD $

[[recommendation]]